Avocat Altea

Asile et protection subsidiaire


Le droit de la protection internationale est complexe. Tant des règles nationales que des règles internationales entrent en ligne de compte.

Des statuts de réfugié ou de protection subsidiaire peuvent être remis en cause par les autorités d’asile belges. Cela peut être le cas, par exemple, lorsqu’un membre de la famille demande un visa Schengen et que cette démarche ou que les informations fournies à l’occasion de cette démarche entrent en contradiction avec les déclarations ou les motifs qui avaient justifié l’octroi d’un statut à une personne en Belgique.

Altea a développé une très grande expertise dans cette matière que Céline Verbrouck enseigne même à l’Université.

Nous intervenons dans des situations particulièrement dignes d’intérêt, notamment pour des personnes en situation de vulnérabilité particulière, des malades, des victimes de violences de genre, etc.

Nous collaborons avec d’autres professionnels (médecins, psychologues, assistants sociaux, associations, …).

Altea vous propose des conseils d’avocat expert et adaptés à votre situation.

Contactez Céline Verbrouck ou Catherine de Bouyalski, avocates spécialistes en droit des étrangers et droit international privé de la famille, agréées par l’Ordre des avocats du barreau de Bruxelles.