Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Avocate en droit des étrangers, droit de l’immigration, droit de la nationalité et droit familial international


Gaëlle Raymaekers, avocate spécialisée en droits des étrangers, droit de l’immigration et droit familial international

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : +32(0)2 894 45 78

Gaëlle Raymaekers est titulaire d’un master en droit, obtenu avec grande distinction en 2019 à l’Université catholique de Louvain. 

Passionnée de droit européen et de droit international, elle a suivi la mineure en études européennes lors de son baccalauréat et, durant son master, l’option consacrée aux droits de l’Homme ainsi que la finalité en droit européen.

Pour compléter sa formation académique, Gaëlle Raymaekers a effectué un séjour Erasmus pendant six mois à Vienne, durant sa deuxième année de master. Au cours de ses études, elle a été active dans différents projets sociaux (mouvements de jeunesse, orchestre des étudiants de Louvain-la-Neuve et kot à projet notamment) et n’a cessé de s’intéresser à l’actualité nationale et internationale.

Gaëlle Raymaekers a également suivi la formation en droit des étrangers organisée par l’ADDE (association pour le droit des étrangers) entre octobre et décembre 2019.

Inscrite au barreau de Bruxelles depuis octobre 2019, elle effectue son stage au sein de l’équipe de Catherine de Bouyalski. Elle est ainsi amenée à pratiquer essentiellement les matières suivantes :

  • le droit international privé et droit familial international (lois applicables et tribunaux compétents dans les matières familiales, reconnaissance de jugements ou d’actes étrangers en Belgique, mariage, refus de célébration de mariage, refus de délivrance d’un certificat de non empêchement à mariage, divorce, annulation de mariage, exercice de l’autorité parentale, établissement et contestation de lien de filiation, adoption interne et internationale …)
  • le droit des étrangers (regroupement familial, régularisations humanitaires et médicales, visas, établissement des citoyens de l’Union Européenne, travailleurs, étudiants, acquisition et recouvrement de nationalité, asile, protection subsidiaire, …)

Dans sa pratique, Gaëlle Raymaekers a à cœur de favoriser les méthodes alternatives de règlement des conflits, persuadée des bienfaits de ces techniques dont les clients sont les premiers acteurs.